Les rythmes du début du siècle
"T'es toi quand tu chantes", Snah - Hans en verlan - a fait chanter et tourner la manivelle à plus d'un promeneur. "Frou-Frou", "Les Gamins de Paris" ou la "Java Bleue" ont rythmé ces deux jours.
Robert hans, venu en voisin de Puits-de-Bon avec son orgue de Barbarie, a fait donner de la voix. Les gens s'arrêtaient devant l'orgue et tout naturellement ils poussaient la chansonnette ; d'autant que, légères, d'amour ou coquines, ses chansons s'attrapent facilement. Les plus courageux ont même tourné la manivelle. "Le plus dur, c'est de rester dans le rythme et de tourner toujours à la même vitesse", expliquait un amateur.

L'Yonne républicaine
 

Faire valser les vieilles gens
Engouement du public, retour en force de la musique mécanique et des arts d'autrefois : l'orgue de Barbarie et le chanteur de rue, évincés dans les années trente vivent une seconde jeunesse. "Nous sommes très sollicités par les associations du troisième âge, mais n'allez pas croire que ce type de musique déplait aux jeunes ! La plupart ont entendu chanter leurs grands-parents. S'ils ne connaissent pas les paroles, ils ont encore dans la tête les ritournelles".
Faire chanter les enfants
Icaunais de Puits-de-Bon, Robert Hans est, lui aussi, un doux dingue de la chanson réaliste d'antan. Avec son "Hopp", l'histoire d'amour dure depuis une bonne dizaine d'années. Ténor de tessiture, il ne se contente pas de tourner la manivelle, il chante. Façon Gavroche, façon titi parisien, il "braille" sa gouaille sous le nom de Snah.

 Yonne Mag


Des personnes âgées gâtées

"Tes baisers sont pointus comme un accent aigu, jolie môme". Du "Temps des cerises" à la "Java bleue", en passant par "Frou-Frou" ou le "Gamin de Paris", les aînés ont montrés , avec un répertoire éclectique qu'ils étaient d'une époque où l'on aimait donner de la voix.
"T'es toi quand tu chantes" dit la pancarte du chanteur rétro Snah, qui s'accompagne à l'orgue de Barbarie. [...]
Nostalgique, le parfum de ces chansons-là sent bon aussi le bonheur de goûter le moment présent : "Ah ! Le petit vin blanc, entonnait en coeur les retraités, qu'on boit du côté de Tonnerre".
Amoureuses, légères, coquines, les chansons de Snah s'attrapent facilement. En sortant d'un après-midi avec Snah, vous auriez tous la valse dans la tête. "C'est la valse brune, des chevaliers de la lune..."

L'Yonne Républicaine